Velouté de christophine : onctuosité et douceur en bouche

Velouté de christophine : onctuosité et douceur en bouche

Laissez-moi vous emmener dans un voyage culinaire aux Antilles, où la christophine règne en reine. Ce légume-fruit, à la fois doux et onctueux, est le héros de notre recette du jour : le velouté de christophine.

Origine du velouté de christophine

La christophine, également connue sous le nom de chayote ou mirliton, est originaire d’Amérique centrale. Elle a été introduite aux Antilles par les colons espagnols au XVIIe siècle. Depuis lors, elle est devenue un ingrédient incontournable de la cuisine antillaise. Le velouté de christophine est une recette traditionnelle qui met en valeur la douceur et l’onctuosité de ce légume-fruit.

Ingrédients du velouté de christophine

  • 2 christophines
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 litre de bouillon de volaille
  • 20 cl de crème fraîche
  • Sel, poivre

Étapes de la préparation du velouté de christophine

Peeling and chopping christophines into cubes on a cutting board
  1. Pelez et coupez les christophines en cubes.
  2. Hachez l’oignon et l’ail.
  3. Faites revenir l’oignon et l’ail dans une casserole avec un peu d’huile.
  4. Ajoutez les cubes de christophine et faites-les revenir quelques minutes.
  5. Verser le bouillon de volaille et laissez mijoter pendant 20 minutes.
  6. Mixez le tout jusqu’à obtenir une consistance veloutée.
  7. Ajoutez la crème fraîche, salez et poivrez à votre goût.

Variante du velouté de christophine

Pour une version plus exotique, vous pouvez ajouter du lait de coco à la place de la crème fraîche. Vous pouvez également ajouter des épices comme le curcuma ou le cumin pour donner plus de saveur à votre velouté.

Memo

  • Calories : environ 200 kcal par portion
  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de cuisson : 20 minutes
  • Niveau de difficulté : facile
  La Martinique : Le musée du rhum

Pour conclure, je vous invite à essayer ce velouté de christophine. C’est un plat simple et délicieux qui vous fera voyager aux Antilles sans quitter votre cuisine. Alors, à vos marmites !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut